18

I Buy Trees

Cranio

Cranio 0500

Artiste

Cranio

Datation

2017, in situ

Dimensions

220 x 250 cm

Matériau

Peinture acrylique, peinture aérosol, bois

Description

Comme tout street artist qui se respecte, Fabio de Oliveira Parnaib a fait d’un surnom son pseudo. Cranio signifie « crâne », mais aussi « malin ». Et comme tout street artist de São Paulo qui se respecte, Cranio a choisi une couleur comme signe de reconnaissance pour ses personnages. Dans son cas, c’est le bleu. Entre le jaune du duo Os Gêmeos et le vert de Finok, il s’est assuré une niche de taille. Il ne cache d’ailleurs pas son admiration pour ces artistes et revendique ouvertement leur influence. Mais le bleu n’est pas seulement une couleur de reconnaissance, il est aussi porteur de sens. Dans ses travaux, Cranio s’intéresse en effet au sort des peuples autochtones du Brésil. Et ce sont justement eux qu’il peint en bleu. Il les place dans des « situations comiques » impliquant la plupart du temps une confrontation avec des produits trash, McDo et autre Red Bull. Chez lui, les multinationales auxquelles d’autres représentants de l’art urbain n’hésitent pas à recourir pour financer leurs projets se retrouvent scrutées d’un œil critique. I Buy Trees, l’œuvre de Cranio présentée à l’usine sidérurgique de Völklingen, évoque le défrichement de la forêt amazonienne. Une pratique aux effets désastreux pour les autochtones de plus en plus privés de leurs moyens de subsistance.

 

Tapez un objet